Le foyer glorieux

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 2 verset 24.
Il faut l’unité , l’unité comme Dieu le père, Dieu le fils, Dieu le Saint Esprit qui forment la même personne.
C’est Dieu qui a institué le mariage, pour toute femme, tout homme qui veut que Dieu soit le pilier dans sa vie ou dans son mariage, il faut l’Esprit de Dieu, le Saint Esprit.
Comme il est écrit jean 17 verset 21″ Afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en Toi, afin que eux aussi, soient un en nous. »
Dans un foyer, on doit y retrouver Dieu le père, Dieu le fils et Dieu le Saint Esprit, sans cela il n y aura pas d’unité. Un seul esprit doit opérer dans une famille pour qu’il y ait de l’harmonie.
L’esprit du monde conduit à l’immoralité, au désordre familial ,
les rivalités, il conduit à la dépression.
l’esprit du monde fait que on se marie, mais on ne veut pas avoir des enfants, alors que le but du mariage c’est de procréer, c’est un devoir, une responsabilité pour nous, pour propager la race humaine, les os pris de l’homme ont crée la femme, pour procréer.
L’esprit du monde veut qu’on soit rebelle, contre l’autorité établie par Dieu dans la famille, d’abord, et dans la société, le foyer doit être un modèle, étant le noyau de la société.
L’esprit du monde encourage les séparations, s’oppose à tout ce que Dieu a donné comme responsabilité à l’homme et renverse l’ordre des choses établies par Dieu.
Dieu est AMOUR et là où il y a Son Esprit, il y a l’unité.
Par l’action du Saint Esprit, quand, on commence à accepter les faiblesses de l’autre, alors, c’est là qu’on commence à apprendre comment aimer; ce n’est pas l’amour que le monde enseigne, superficiel, mais l’ amour venant d’un cœur de chair, patient, plein de bonté, ne cherche pas ses intérêts, qui pardonne avant même que la chose arrive; ne s’irrite pas, ne soupçonne point le mal, excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.
Tout ce que nous faisons, en comptant sur nos propres forces est voué a l’échec, nous avons besoin de Jésus-Christ, même pour aimer nos enfants. nos familles, avec nos propres efforts, nous ne pouvons servir Dieu. C’est Lui, le Père de la foi, c’est Lui qui nous fait triompher, et, ce qui était impossible pour nous, devient possible.
Il est écrit jean 8 verset 12″ Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »
Pierre et les autres disciples sont allés en Galilée sur l’ordre du Seigneur, Il avait envoyé la nouvelle, qu’Il les rejoindrait en Galilée; c’était après la résurrection du Seigneur Jésus-Christ.
La pêche était leur métier, pour ne pas rester sans rien faire, ils sont allés pêché, toute la nuit, et n’ont pris aucun poisson, c’est la nuit, les ténèbres, on fait tout avec ses propres efforts, IL dit « Je suis la lumière du monde. » Dans les ténèbres, nul ne peut réussir.
Et quand Jésus est là la pêche abonde, on ne peut plus retirer les filets.
C’est ce que nous lisons dans Jean 21 verset 2 a 7, » Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël de cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. Simon Pierre leur dit: je vais pêcher. Ils lui dire: nous allons aussi avec toi. ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien. Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.
Jésus leur dit: Enfants, n’avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non, Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C’est le Seigneur! Et Simon Pierre, dès qu’il eût entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. »
Sans le Dieu qui pourvoit, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et d’Israël, il n’y a pas à manger, IL est Jéhovah Jiré. Amen!
Soyez béni(es) mes chers lecteurs dans le Seigneur.

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 2 verset 24.
Il faut l’unité , l’unité comme Dieu le père, Dieu le fils, Dieu le Saint Esprit qui forment la même personne.
C’est Dieu qui a institué le mariage, pour toute femme, tout homme qui veut que Dieu soit le pilier dans sa vie ou dans son mariage, il faut l’Esprit de Dieu, le Saint Esprit.
Comme il est écrit jean 17 verset 21″ Afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en Toi, afin que eux aussi, soient un en nous. »
Dans un foyer, on doit y retrouver Dieu le père, Dieu le fils et Dieu le Saint Esprit, sans cela il n y aura pas d’unité. Un seul esprit doit opérer dans une famille pour qu’il y ait de l’harmonie.
L’esprit du monde conduit à l’immoralité, au désordre familial ,
les rivalités, il conduit à la dépression.
l’esprit du monde fait que on se marie, mais on ne veut pas avoir des enfants, alors que le but du mariage c’est de procréer, c’est un devoir, une responsabilité pour nous, pour propager la race humaine, les os pris de l’homme ont crée la femme, pour procréer.
L’esprit du monde veut qu’on soit rebelle, contre l’autorité établie par Dieu dans la famille, d’abord, et dans la société, le foyer doit être un modèle, étant le noyau de la société.
L’esprit du monde encourage les séparations, s’oppose à tout ce que Dieu a donné comme responsabilité à l’homme et renverse l’ordre des choses établies par Dieu.
Dieu est AMOUR et là où il y a Son Esprit, il y a l’unité.
Par l’action du Saint Esprit, quand, on commence à accepter les faiblesses de l’autre, alors, c’est là qu’on commence à apprendre comment aimer; ce n’est pas l’amour que le monde enseigne, superficiel, mais l’ amour venant d’un cœur de chair, patient, plein de bonté, ne cherche pas ses intérêts, qui pardonne avant même que la chose arrive; ne s’irrite pas, ne soupçonne point le mal, excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout.
Tout ce que nous faisons, en comptant sur nos propres forces est voué a l’échec, nous avons besoin de Jésus-Christ, même pour aimer nos enfants. nos familles, avec nos propres efforts, nous ne pouvons servir Dieu. C’est Lui, le Père de la foi, c’est Lui qui nous fait triompher, et, ce qui était impossible pour nous, devient possible.
Il est écrit jean 8 verset 12″ Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »
Pierre et les autres disciples sont allés en Galilée sur l’ordre du Seigneur, Il avait envoyé la nouvelle, qu’Il les rejoindrait en Galilée; c’était après la résurrection du Seigneur Jésus-Christ.
La pêche était leur métier, pour ne pas rester sans rien faire, ils sont allés pêché, toute la nuit, et n’ont pris aucun poisson, c’est la nuit, les ténèbres, on fait tout avec ses propres efforts, IL dit « Je suis la lumière du monde. » Dans les ténèbres, nul ne peut réussir.
Et quand Jésus est là la pêche abonde, on ne peut plus retirer les filets.
C’est ce que nous lisons dans Jean 21 verset 2 a 7, » Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël de cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble. Simon Pierre leur dit: je vais pêcher. Ils lui dire: nous allons aussi avec toi. ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien. Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.
Jésus leur dit: Enfants, n’avez-vous rien à manger? Ils lui répondirent: Non, Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons. Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre: C’est le Seigneur! Et Simon Pierre, dès qu’il eût entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer. »
Sans le Dieu qui pourvoit, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et d’Israël, il n’y a pas à manger, IL est Jéhovah Jiré. Amen!
Soyez béni(es) mes chers lecteurs dans le Seigneur.

A propos de l'auteur

Famille Glorieuse

Famille Glorieuse

Ce site est consacré aux femmes et aux hommes, jeunes et moins jeunes, désireux de construire une famille prospère, qui réussit sur tous les plans, et où la paix règne, malgré les tempêtes de la vie. Vous y trouverez de riches enseignements, et une variété d’autres supports, qui vous rendront capables de relever tous les défis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *